L'histoire

Depuis plus de six ans, l’Université du Québec (UQ) soutient une initiative interrégionale et interordres, avec la collaboration de trois régions du Québec : le Bas-Saint-Laurent, l’Abitibi-Témiscamingue et le Saguenay–Lac-Saint-Jean (SLSJ). Cette initiative vise à mieux comprendre et à soutenir l’accès et la persévérance aux études supérieures des étudiants issus de familles à faible capital scolaire (notamment ceux dont les parents n’ont pas fréquenté le collège ou l'université).

L’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), en collaboration avec des collèges et d’autres partenaires du milieu de l’éducation de leur région, sont les principaux porteurs de cette démarche. Le Conseil régional de prévention de l’abandon scolaire (CRÉPAS) agit comme porteur de projet pour la région du SLSJ.

Une première phase (2014-2017) intitulée « Projet interordres sur l’accès et la persévérance aux études supérieures des étudiants de première génération », financée par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) et coordonnée par l’UQ, a permis de mobiliser des connaissances sur les élèves et les étudiants issus de familles à faible capital scolaire et de proposer des interventions pouvant les soutenir au regard de l’accès et de la persévérance aux études supérieures. Pour en savoir plus sur cette première phase axée sur le développement de connaissances, visitez ce site.

En 2017, saisi des résultats de ce projet, le Secrétariat à la jeunesse (SAJ) invitait l’UQ à lui proposer un projet sur la persévérance aux études supérieures des élèves vulnérables, qui pourrait contribuer aux objectifs de la Stratégie d’action jeunesse du gouvernement du Québec. En collaboration avec les partenaires régionaux déjà engagés dans la première phase et grâce à l’appui financier du SAJ, l’UQ démarrait, en juin 2017, une deuxième phase de cette initiative interordres qui s’appuierait sur l’expertise et les résultats développés depuis 2014.

Intitulée « Nourrir les aspirations scolaires et la persévérance aux études supérieures : diversifier l’accompagnement offert aux élèves et aux étudiants vulnérables », Elle est axée sur le développement d’outils d’intervention et vise à fournir aux intervenants scolaires et communautaires des outils pour enrichir et diversifier l’accompagnement offert aux élèves et aux étudiants de première génération afin de nourrir et de valoriser leurs aspirations scolaires, de préparer adéquatement leurs transitions interordres, de faciliter une intégration réussie aux études supérieures et leur engagement dans la réalisation de leur projet d’études.

Une stratégie et des outils d’accompagnement des élèves et de leurs parents à la préparation d’une transition entre le secondaire et les études collégiales

De 2017 à 2019, le CRÉPAS, en partenariat avec le Centre de services scolaire des Rives-du-Saguenay, les cégeps de Jonquière et de Chicoutimi, l’UQAC et l’Association des parents d’ados du Fjord, avait dès lors mis en œuvre un projet visant à accompagner des étudiants de première génération de l’école secondaire des Grandes-Marées à Saguenay, pour les mener à une transition scolaire réussie vers les études supérieures.

Les échanges tenus au sein de la communauté de pratique et avec les intervenants communautaires sur les modes de communication et d’information privilégiés par les jeunes d’aujourd’hui ont amené les membres du projet à constater le besoin d’ajouter une version numérique aux ressources développées pour soutenir la transition. C’est ainsi que le développement d’une application mobile, qui fournira un soutien informationnel simple, adéquat et efficace aux jeunes en processus de transition aux études supérieures et à leur famille, a été ajouté au plan d’action initial des partenaires du projet au SLSJ.

Transitionsscolaires.ca

En effet, sachant que la qualité des transitions est une condition favorable à la persévérance et à la réussite des études, la présence d’un soutien pertinent et cohérent tout au long du parcours s’avère cruciale pour le succès scolaire et la réalisation du plein potentiel des jeunes de notre région et de l’ensemble du Québec. Ce besoin est d’autant plus critique pour les jeunes qui cumulent déjà des facteurs de risque au regard de la réussite. Ces élèves ont besoin d’un solide maillage interordres au sein du système et d’un soutien adapté qui leur permettent de vivre des transitions de qualité et d’accéder aux études supérieures avec confiance et dans des conditions favorables à la réussite.

La réalisation de ce projet s’appuie sur l’engagement d’établissements d’enseignement supérieur dans des initiatives de collaboration interordres et avec la communauté.